2018 a été une année charnière pour le BAAM, marquée par notre mobilisation contre le passage de la « loi asile et immigration». Un an après la présentation de cette loi liberticide, c’est l’occasion de revenir sur nos actions les plus marquantes.

 

Le 24 janvier 2018, le BAAM organise une table ronde publique afin de discuter du projet de loi et de faire le point sur la situation des demandeurs d’asile en France. L’événement permet aussi de discuter de la mobilisation qui prendra forme dans les prochains mois.

Le 21 février 2018, le projet de loi est présenté au conseil des ministres. Le BAAM lance en amont un appel à manifester, signé par de nombreux collectifs, associations, syndicats et partis. 3000 personnes répondent à l’appel et défilent de la Place Saint-Michel jusqu’à l’Assemblée Nationale :

B_le 22_02_2018_article manif#1_REVOLUTION PERMANENTE

 

Le 24 mars 2018, 130 personnes ont participé à notre action dans les transports. Sur toutes les lignes de métro et de RER de Châtelet-Les-Halles et Gare Saint-Lazare, nous avons décoré les trains avec des «cravates d’hôtel» anti loi asile et immigration. Nous étions également présents à chaque sortie distribuer des tracts. Le public s’est montré réceptif, et nous avons terminé l’action avec une prise de parole et un concert à la Fontaine des Innocents :

 

 

Le 1er avril 2018, le BAAM fait parvenir aux députés et sénateurs une lettre les invitant à s’opposer au projet de loi. Cette lettre revient sur l’historique de la politique migratoire de la France et de l’Union Européenne, et détaille les articles les plus dangereux du texte de loi :

 

D_01_04_2018_LETTRE du BAAM aux depute-e-s

 

Le 15 avril 2018, veille du passage du texte de loi à l’Assemblée nationale, le BAAM organise une deuxième manifestation contre celui-ci. 6000 personnes ont marché avec nous de l’Assemblée nationale au Sénat :

 

 

Le 22 avril 2018, nous organisons une fête foraine à la Gare Expérimentale, pour manifester dans la bonne humeur. Au rendez-vous, un chamboule tout avec Macron et Collomb, une pêche aux connards, du maquillage, un barbecue et un bal. Le même jour, la loi asile et immigration est adoptée en première lecture à l’Assemblée nationale :

 

 

Le 31 mai 2018, le BAAM organise un enterrement symbolique du droit d’asile au parc du Luxembourg, dans les jardins au pied du Sénat. Les manifestants, portant des masques représentant le président Macron et le ministre Collomb en clowns sinistres, se sont rassemblés pour un die-in, suivi d’un cortège funèbre en hommage aux morts passés et futurs de cette loi répressive. Un important dispositif policier était présent et certains manifestants se sont vus bloqués l’accès au parc :

 

 

Le 16 juin 2018 est organisée place de la République une troisième manifestation, en prévision des débats qui auront lieu au Sénat dès le 19 juin. Avec pour thème «Supers héros contre État policier», cette action est menée en réponse au durcissement de plusieurs amendements par la commission des lois du Sénat :

 

 

Le 8 juillet 2018, le BAAM organise place de la République une journée d’information et de sensibilisation à la loi asile et immigration, adoptée par le Sénat le 26 juin. En plus de permanences et d’ateliers des différents pôles ainsi qu’un buffet solidaire, un procès fictif contre la loi est présenté :